Ma vie de collectionneur (en réalisation)

Publié le par salles

1992

                                            C'est en 1992 que mon père, André dit "Simoun", me confie sa collection de lames de rasoir récoltées 50 ans plus tôt à Krems (Autriche), plus exactement au stalag XVII B  où il était détenu comme prisonnier militaire. Pour "tuer" le temps, il avait trouvé le loisir de récupérer les enveloppes de lames laissées aux latrines et, vue la diversité, la tâche était aisée. Il réussi à trouver des rames de papier (30X40) un peu d'encre de chine et, par un systéme méticuleux de languettes, il confectionna 20 superbes tableaux.

                                             Ma premiere tâche fût de placer ces feuilles sous verre afin de les protéger, de les rendre plus présentables, mais surtout d'avoir la commodité de les exposer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                            

                           

                            

  

                                       La derniére exposition à laquelle mon père participa fût cette même année à Castries

                                 

 

                                

  Pour quelle raison????? Le fait est que le flambeau était bien passé......

 

                            

                                   

                                             Ce jour là j'ai appris qu'en France il y avait des collectionneurs de lames spécialement une dame du coté de Reims. Aprés quelques échanges elle me confia l'adresse de plusieurs personnes et surtout l'adresse d'un club dans la région parisienne ( Gargan Livry)

                               

                                   Premiere exposition dans la région parisienne avec monsieur Joly......

.... qui termine justement un catalogue de lames françaises. De là a fonder un club, le pas était fait et c'est ainsi que nacquit l'association des "Rasophiles d'Oc et d'Oil" en1994

1993

                                            

                                                 Année des connaissances avec Roger Perrayon d'Arles, fils de coutelier  qui débute sa collection

 

 

 

                                            

                                        

  

                                             

                                              Fabrice Cordier jeune collectionneur parisien qui promet, aujourd'hui auteur de son propre site : http://rasage.over-blog.com/ 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1994

                                                 

                                               Premiere rencontre internationale à Thiers avec Jésus Aragones

 

                                              Exposition dans la région parisienne, à noter que notre cher Roger est toujours de la partie......

                                           Connaissance de notre ami Suisse Buhler Martin de Bâle

                                    ........ainsi que le Grand Claude Wezel, Belge, grand amateur de rasoirs droits qui a quand même conçu, réalisé et fabriqué plusieurs modèles de rasoirs. 

                                               

                                         Bratislava, lors d'un voyage , connaissance inoubliable de Monsieur Stajo à droite avec la participation indispensable de Monsieur Gervais, notre interprète 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1995 

                                                                                                      Fait marquant de fin d'année : la création du club des Rasophiles d'Oc et d'Oil, déclaré le 15 décembre 1995 en préfecture du Val de Marne A cette occasion est choisi comme président d'honneur sûrement notre pionnier français en la matière en la personne de monsieur Salles André

1996.....

                                        ....année placée sous le signe du pélerinage à Krems.

                                       Premiére démarche, retrouver le stalag XVII B. Pour les habitants de Krems le Stalag n'est même plus un souvenir,juste un oubli. J'arrive toutefois à retrouver le lieu, en bordure d'un aérodrome où ne subsistent qu'un tas de briques et une stèle qui commémore le lieu.

                                         "Krems en der Donau" est une ville universitaire de 22 000 habitants à 80 kilométres de Vienne dans la vallée de Nachau, en bordure du Danube. Je précise que c'est une région productrice d'abricots.

                                          Au hasard de la promenade dans les rues de la ville je découvre des lieux chers à mes souvenirs :

                                                                    Et puis retour au bercail en passant par la case Lugano où j'expose dans cette magnifique ville suisse, avec le concours de mes deux femmes.....

.

Commenter cet article

DEZAMIS 18/03/2007 16:17

Bonjour, effectivement je suis tombé sur "THE SPECIALISTE"
Bravo
J'adore avec passion les personnes passionnées...
Cela m'aura aussi permis de reconnaitre M. Joly , rencontré sur des brocantes de l'ile de france. Le monde est petit
Bien cordialement
dezam.over-blog.com/

salles 18/03/2007 18:37

Bonjour...
.....et merci pour l'interêt que vous m'avez apporté
Etes-vous collectionneur de quelconques objets?
Amicalement
Armand